» » Pourquoi mesurer régulièrement sa tension artérielle ?
Exporter en pdf  Exporter en pdf


Pourquoi mesurer régulièrement sa tension artérielle ?

Tensiomètre

 

L'hypertension est une maladie sans symptômes qui favorise des maladies graves telles que les accidents vasculaires cérébraux, les infarctus, les œdèmes pulmonaires ou encore la destruction des reins.

En France, on estime à 12 millions les personnes soignées pour une hypertension artérielle. Parmi les facteurs favorisant l'hypertension, on trouve le diabète, le surpoids, les maladies rénales, ou encore l'hérédité.

Les personnes concernées par ces troubles doivent donc surveiller scrupuleusement leur tension, que ce soit en cabinet médical ou par auto mesure. Le point dans cette astuce.

 

Qu'est-ce que la tension artérielle ?

La tension artérielle, ou pression artérielle, représente la pression exercée par le sang sur la paroi des artères.

 

Elle est exprimée par deux chiffres :

  • Le plus élevé représente la pression artérielle systolique, c'est-à-dire la pression liée à la contraction du cœur.
  • Le second chiffre est celui de la pression exercée par le sang lorsque le cœur se relâche et se remplit. C'est la pression diastolique.

La tension artérielle varie énormément au cours d'une journée, en fonction de l'activité physique, des émotions ou encore du flux hormonal. Elle est influencée par de nombreux facteurs :

  • âge ;
  • prise de poids ;
  • habitudes alimentaires ;
  • sédentarité ;
  • mais aussi émotions, activité physique ou stress.

 

En tant qu'indicateur de santé, son suivi est important.

Selon l'OMS, l'hypertension vient en 2ème position sur la liste des facteurs diminuant le nombre d'années de vie en bonne santé :

  • Elle peut avoir des conséquences graves sur les différents organes au fil du temps.
  • Dans la majorité des cas, elle est dite « essentielle », c'est à dire sans cause connue pour expliquer son apparition. Dans 10 % des cas, elle est consécutive à une autre maladie et enfin, dans de rares cas, elle est la conséquence d'une mutation génétique.

 

Depuis quelques années, la recherche se tourne vers l'étude des formes atypiques d'hypertension résistante, et sur la mise au point de nouveaux traitements.

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et, en France, l'ANAES (Agence Nationale d'Accréditation et d'Evaluation en Santé), ont défini des normes pour définir l'hypertension. Ainsi, il y a hypertension si l'une ou l'autre des pressions artérielles se situe au-delà des normes suivantes :

  • systolique,14 (140 mm de mercure) ;
  • diastolique, 9 (90 mm de mercure).

 

À noter : 3 mesures des deux pressions artérielles, espacées de quelques minutes, doivent être faites pour permettre d'établir une hypertension.

 

Intérêt de la mesure de sa tension

La tension est un bon indicateur de santé.

De plus, l'hypertension est silencieuse et sans symptômes. Aussi, vérifier sa tension de temps à autres est important pour :

  • surveiller son état général, d'autant plus quand on est « à risques » ,c'est à dire si l'on a un parent hypertendu, si on est en surpoids, si on est diabétique ou avec un taux de cholestérol élevé ;
  • surveiller l'efficacité de son traitement pour l'hypertension si on est déjà hypertendu.

Comment surveiller sa tension ?

On peut faire surveiller sa tension par son médecin, mais, afin d’éviter “l’hypertension de la blouse blanche” (Les patients pouvant être angoissés dans un cabinet médical, et à la vue d'un médecin, leur tension est parfois amenée à monter ou à baisser ponctuellement le temps de ces rencontres) et pouvoir surveiller quotidiennement sa tension, il est recommandé d’avoir son propre appareil d’auto mesure.


 

Avec un appareil d'auto mesure, ce risque est diminué. De plus, cet équipement permet un meilleur suivi de l'efficacité d'un traitement hypertenseur en rendant les prises de tension plus régulières.

 

Comment prendre sa tension artérielle?

Les règles pour mesurer la pression artérielle :

  • Mesurez votre pression artérielle chaque jour à la même heure afin d'avoir une évaluation pertinente de votre tension

  • Ne pas prendre de café ni fumer de cigarette environ une heure avant la prise de mesure.
  • Asseyez-vous et rester au calme pendant 2 à 3 min avant la prise de mesure.
  • Si vous utiliser un tensiomètre poignet, gardez le poignet au niveau du cœur durant la mesure. En cas d’utilisation d’un appareil de mesure de bras, le bras supérieur est automatiquement à la bonne hauteur.
  • Ne pas parler ni bouger pendant la prise de mesure. Parler pendant la prise de mesure augmente les valeurs d’env. 6 – 7 mm Hg.
  • Attendre minimum 1 minute entre deux mesures afin de relâcher la pression dans les vaisseaux.
  • Si votre tensiomètre n'enregistre pas les données. Notez les valeurs dans un carnet de mesures (date et heure de la mesure).
  • Mesurez régulièrement votre pression artérielle à titre de contrôle.


La tension pouvant être différente entre les 2 bras, il est intéressant de mesurer la tension au préalable dans les 2 bras, puis de la prendre toujours au bras présentant la tension la plus élevée.

 

Dans le cas particulier d'une grossesse, il faut également être très prudent et prendre la tension de la future maman afin de prévenir tout risque d'hypertension gestationnelle.

 

Quel appareil choisir ? :

Tensiomètres manobrassard, tensiomètres manopoires, professionnels, électroniques au bras ou au poignet, il existe toutes sortes de tensiomètres adaptés à vos besoins.

Un petit investissement impératif pour s’assurer une surveillance quotidienne et éviter les risques liés à l’hypertension.

 

LB. 05 avril 2018

 
Nous vous recommandons
L’administrateur du site est actuellement en ligne ! Discuter - posez vos questions à l’administrateur du site