» » » Désinfection des surfaces
Désinfection Médicale
Trier articles par
croissantdécroissant
Filtre


Nombre de produits : 25

Désinfection des surfaces

Une règle d'hygiène importante

Tout contact implique un échange

Nous recevons des germes présents sur des objets et d'autres personnes et nous transmettons aussi des germes. Les germes présents sur les objets du quotidien tels les téléphones, les claviers ou les poignées de porte sont déposés sur les surfaces et transmis par contact direct. Les agents pathogènes indésirables sont fréquents dans les institutions médicales sur les sols, les surfaces de travail, les lavabos, la robinetterie, les appareils médico-techniques et sur d'autres surfaces. Une hygiène professionnelle des surfaces présente donc un fort potentiel de prévention.


Le chemin jusqu'au patient est court. C'est pourquoi une désinfection et un nettoyage des surfaces irréprochables du point de vue hygiénique, dans les institutions médicales où des patients sont traités en ambulatoire ou pendant une hospitalisation assurent la propreté et la prévention contre les infections, pour protéger les patients et le personnel.

 

Le domaine médical

En clinique ou en cabinet médical, en maison de retraite, dans les centres de chirurgie ambulatoire ou dans toute autre institution médicale, la plupart des surfaces sont en contact permanent avec des personnes et du matériel. Il en résulte des souillures visibles, par du sang ou des sécrétions, mais aussi la présence de germes et d'agents pathogènes invisibles à l'œil nu. Une gestion professionnelle de l'hygiène inclut donc naturellement les surfaces ; elle doit analyser et établir les zones qui doivent être nettoyées et désinfectées.


"Les surfaces proches des patients, avec contact fréquent de la peau, des mains du patient et du personnel, ainsi que les surfaces éloignées du patient avec possibilité de contact fréquent, doivent être désinfectées et nettoyées soigneusement. Cette recommandation s'applique en présence ou non de souillures visibles". (recommandations de l'AWMF)

 

Protection du personnel

Afin de garantir une protection efficace du personnel de nettoyage, les règles suivantes doivent être respectées :

Le personnel de nettoyage doit être formé et instruit de manière appropriée
Des gants solides et longs, résistant aux agents désinfectants (Vasco® Nitril long), doivent être utilisés
En cas d’utilisation de désinfectants sur de grandes surfaces, veiller à assurer une ventilation suffisante
Dans certains cas, le port d'un appareil de protection respiratoire est obligatoire (p. ex., désinfection ordonnée par les autorités)

 

Procédure

L'environnement proche du patient et les zones à risque (p. ex., unité de soins intensifs et salle d'opération) doivent être désinfectés au minimum à la concentration (dilution) à laquelle l'agent désinfectant agit pendant 1 heure. Cette instruction s'applique aussi aux zones présentant une contamination visible. L'agent de désinfection doit être étalé sur la surface en exerçant une légère pression de sorte que toute la surface soit couverte et humide. 

En présence d'une contamination massive par matière organique (sang, sécrétions, etc.), procéder comme suit :

avant la désinfection, la salissure visible doit être absorbée avec un chiffon en cellulose jetable préalablement imbibé d'un agent de désinfection.
Le chiffon doit être immédiatement jeté et la surface doit ensuite être désinfectée de la manière habituelle.

Préparer la solution juste avant utilisation.

Les solutions d'agent désinfectant doivent en règle générale être préparées juste avant utilisation si elles ne sont pas déjà prêtes à l'emploi. Les relations concentration-temps données dans la liste de l'association pour l'hygiène (liste VAH) doivent être précisément respectées. Les solutions prêtes à l’emploi restantes ne doivent pas rester ouvertes au-delà des durées indiquées (1 jour de travail maximum).

Dosage exact

Seul un dosage exact permet une désinfection efficace. Des aides au dosage ou des appareils de dosage des agents désinfectants homologués doivent être utilisés pour mesurer les concentrés afin d'éviter tout surdosage ou sous-dosage.

Utiliser exclusivement des ustensiles de nettoyage venant d'être traités.

Utiliser exclusivement des ustensiles de nettoyage (chiffons, serpillères, etc.) tout juste déballés pour absorber les agents désinfectants ; le port de gants est en outre obligatoire.

Après utilisation, désinfecter et sécher les ustensiles de nettoyage. Il convient d'empêcher toute multiplication de germes sur les ustensiles de nettoyage. Si cela s’avère impossible, utiliser des serviettes jetables.

Procédure de changement du chiffon

Lors de la désinfection de surfaces, il est recommandé de changer le chiffon avant chaque immersion dans la solution d'agent désinfectant. Seule l'utilisation d'un nouveau chiffon à chaque application permet d'empêcher la transmission de micro-organismes.
La méthode dite "à un seul seau", consistant à immerger à plusieurs reprises le même chiffon dans la solution désinfectante, ne doit pas être utilisée.

Règles relatives à la réutilisation des surfaces désinfectées

Conformément aux recommandations de l'institut Robert Koch, "exigences relatives à l'hygiène lors du nettoyage et de la désinfection des surfaces", les surfaces désinfectées peuvent être réutilisées après des mesures de désinfection en routine dès lors qu'elles sont sèches.

 

Concernant les mesures suivantes, il convient de patienter pendant la durée d’action indiquée avant de réutiliser la surface :

Toutes les mesures de désinfection en cas d’épidémie et de désinfection ordonnée par les autorités, c.-à-d. moyens et procédés de la liste selon § 18 IfSG3 de l’Institut Robert Koch, doivent être appliquées.
Désinfection de toutes les surfaces de contact à proximité des patients en cas de risque de transmission directe de microorganismes directement depuis les surfaces dans le corps humain p. ex. par le biais de plaies (lit des patients présentant des brûlures).
Baignoires dont la désinfection est annulée par l’écoulement de l’eau (risque essentiellement en cas de plaies pas complètement cicatrisées et en obstétrique).
Toutes les mesures de désinfection dans les zones alimentaires (p. ex. cuisines d’hôpitaux) en cas de nécessité de rinçage à l’eau potable après la désinfection. Ceci est le cas pour toutes les surfaces en contact avec des aliments.

L’administrateur du site est actuellement en ligne ! Discuter - posez vos questions à l’administrateur du site
4.52 5.00 426