» » » Autoclaves et accessoires
Appareils de Stérilisation et Nettoyage
Trier articles par
croissantdécroissant
Filtre


Nombre de produits : 11

Autoclaves et accessoires

 

Les autoclaves permettent à l’utilisateur de réaliser la stérilisation de tous les types d’instruments, solides, creux ou poreux, conditionnés ou non, au moyen de cycles utilisant le vide fractionné supervisé par un système électronique de contrôle du processus de la stérilisation.

 

 

Comment fonctionne l’autoclave pour la stérilisation ?

Cet appareil utilise la vapeur d’eau saturée sous pression ou l’eau est chauffée à une température pouvant être supérieure à 100 °C. Avec cette ressource, il y a dénaturation protéique et l’activité microbienne est interrompue. Il est possible que l’activité ne soit que stoppée momentanément et reprenne dès que l’élément se retrouve à une température ambiante.

 

Pour une destruction des germes réussie, il faut une vapeur homogène et saturée, une température très haute qui permettra d’avoir une pression suivant la loi de Regnault ainsi qu’une eau déminéralisée, ne contenant aucune substance en suspension.

 

Pour la stérilisation, le récipient commence par des injections successives de vapeur pour une montée en température et en pression. Cette étape peut nécessiter plus de temps, car la chambre de stérilisation ne doit pas contenir d’air, les injections de vapeur peuvent être alternées par des mises sous vide.

 

L’étape qui suit consiste à la vraie stérilisation. Pour ceci, la chambre est maintenue à une température de palier durant un certain temps. Après quelques minutes, la chambre se refroidit et la pression diminue avec la température pour atteindre la pression atmosphérique. Un cycle de stérilisation peut varier d’un élément à un autre et dépend du barème appliqué. 

 

L’autoclave dans le milieu hospitalier

Dans les hôpitaux, cet appareil prend le rôle de stérilisateur par la vapeur et c’est également le stérilisateur le plus utilisé. Pour les médecins, l’autoclave est utilisé pour stériliser les équipements médicaux qui sont réutilisables. Ceci réduira les risques d’infections et de contaminations entre les patients.

 

Pour les professionnels de santé, il est toujours recommandé d’en avoir un.

La cuve de l’autoclave fonctionne comme une cocotte-minute. La vapeur d’eau saturée va alors directement faire effet sur les matériels médicaux et détruire les germes par hydrolyse. Un dispositif peut être réutilisé et est considéré comme stérile lorsque l’on ne détecte plus aucun micro-organisme sur lui. Pour garder la stérilité du matériel, il faut prévoir un emballage spécial, car dès qu’il sort de la cuve, l’équipement médical est exposé aux microbes. 

 

Si l’autoclave de laboratoire est très utilisé dans le milieu médical, les biologistes font également recours à cet appareil aussi pour atteindre la stérilité biologique. En laboratoire de chimie, un autoclave est utilisé pour faire les réactions sous pressions notamment l’hydrogénation.

 

Trois types d’autoclave :

L’autoclave de classe B, du type N et du type S.

La première catégorie est celle qui offre la stérilisation totale et c’est l’autoclave qui est recommandé aux médecins comme aux tatoueurs.

 

Cet appareil peut s’adapter pour la stérilisation d’objets pleins, creux, poreux, avec ou sans emballage. Il est aussi doté d’une pompe à vide beaucoup plus puissante et offre une meilleure variation de pression. Pour une meilleure utilisation, il faut prévoir de l’eau déminéralisée. Cependant, s’il est connecté directement au réseau d’eau courante, il est plus judicieux de prendre un déminéralisateur.

 

L’autoclave du type N, est plus destiné aux dispositifs pleins et non emballés. Sa capacité est aussi ce qui fait la limite de l’autoclave de type S et seuls les fabricants peuvent la définir.

 

Ce dernier type d’autoclave ne peut pas stériliser les matériels creux et emballés. 

 

L’autoclave fonctionne toujours très bien

Il est difficile de définir à première vue qu’un autoclave  stérilise parfaitement, d’autant plus que les dispositifs qui en sortent paraissent toujours bien stérilisés. Toutefois, certains tests permettent de vérifier son fonctionnement. Le test de Bowie et Dick peut voir si l’autoclave de classe B est en mesure de nettoyer et de stériliser parfaitement les matériels médicaux.

 

Ce test est aussi adapté pour les autres types de stérilisateurs, mais il est aussi possible d’avoir recours au test de Helix, à l’ISP Prions et l’ISP Standard.

 

Comment choisr son autoclave ?

Il est préférable de prendre un autoclave qui remplisse toutes les normes de sécurité, notamment les normes françaises. S’il n’est pas noté NF sur l’appareil, il faut se renseigner auprès du fabricant si l’appareil en question est conforme avec la norme NF EN554.

 

Pour les grands matériels hospitaliers, il serait préférable d’avoir un autoclave qui suit la norme NFEN285. À côté du sigle NF, il peut y avoir le sigle CE qui fait référence aux normes européennes.

 

Dans le mode d’emploi de cet appareil, vous pourrez apercevoir qu’un appareil conforme aux normes européennes, s’il est de type N, ne pourra stériliser que les produits pleins non emballés. Si l’appareil est de type S, il pourra faire une stérilisation d’un produit avec un emballage simple.

L’administrateur du site est actuellement en ligne ! Discuter - posez vos questions à l’administrateur du site
4.55 5.00 510